chats sous-consommation eau

Comment résoudre une sous-consommation d’eau chez les chats

DU DESERT À VOTRE CANAPÉ : LES CHATS ONT GARDÉ LEUR CAPACITÉ À CONSERVER L’EAU.

Ce petit chat ronronnant son confort sur votre canapé trace ses origines d’ancêtres sauvages qui étaient parmi les premiers carnivores ayant évolué il y a plus de 35 millions d’années. Le chat sauvage africain (Felis sylvestris lybica, abrégé comme F. lybica), également appelé chat sauvage du Proche-Orient. Il est généralement considéré comme l’ancêtre de la plupart des chats domestiques d’aujourd’hui.

La sous-consommation d'eau chez les chats est un gros problème aujourd'hui

« F. lybica » vivait en Afrique du Nord, au Proche-Orient et à la périphérie de la péninsule arabique. Leurs descendants parcourent encore aujourd’hui les déserts d’Israël, d’Arabie Saoudite et d’autres pays du Moyen-Orient. Vivre dans un environnement désertique où les sources d’eau sont rares demande une certaine physiologie corporelle. Ces chats sauvages se sont adaptés aux exigences de leur environnement. Ils avaient développé des reins très efficaces pour la conservation de l’eau et étaient capables d’obtenir la plupart de l’eau dont ils avaient besoin via les aliments qu’ils mangeaient.

Ils n’avaient pas besoin de beaucoup d’eau pour survivre. Les chats sauvages africains étaient des chasseurs dont les principales proies étaient les rongeurs. Leur alimentation naturelle consistait également de lièvres, lapins, insectes, oiseaux, poissons et parfois de volailles. Les viandes fraîches de ces animaux sont constituées d’environ 75% d’eau. C’est dans cette nourriture que les chats sauvages obtenaient la plupart de leurs besoins en eau.

Les conséquences aujourd’hui.

De leurs origines désertiques, nos compagnons félins domestiqués ont retenu certains des caractéristiques physiologiques de leurs ancêtres. Leurs reins cherchent toujours à concentrer l’urine pour conserver l’eau du corps. Les chats d’aujourd’hui ont encore une faible soif, ce qui les rendent mauvais buveurs, même lorsqu’ils ont de l’eau dans leurs bols. Leurs corps sont encore adaptés à un milieu désertique comme leurs ancêtres décrit précédemment.

LA NOURRITURE COMMERCIALE POUR CHAT : HUMIDE OU SÈCHE

Ces caractéristiques héritées par nos chats ne devraient poser aucun problème s’ils étaient autorisés à sortir et à attraper leur nourriture de leur propre manière. Le problème est que la majorité des chats sont gardés comme animaux de compagnie. Aujourd’hui, ils vivent à l’intérieur uniquement pour des raisons de sécurité et ne sont nourris qu’avec des aliments commerciaux. Au cours de ces dernières années, la croissance de l’industrie de l’alimentation animale a monté en flèche. De nombreuses marques sont apparues sur le marché. Les aliments humides en boite de conserve sont composés d’environ 78% d’eau et se rapprochent à de la viande fraîche sauvage en termes de quantité de protéines et de teneur en eau. La nourriture sèche elle, contient au plus, seulement 10% d’eau, tout en ayant plus de glucides que de protéines.

Afin d'éviter une sous-consommation d'eau chez les chats, ils doivent la retrouver dans la nouritureEn raison de la très faible teneur en eau de cette nourriture pour chat dite sèche, celle-ci a été appelée «non naturelle». Toutefois, son utilisation est devenue très populaire chez les propriétaires d’animaux en raison de ses avantages inhérents. (1) Ils peuvent être conservés plus longtemps après l’ouverture du paquet dans la mesure où ils sont placés dans des récipients hermétiques. (2) Il est facile de nourrir son chat. (3) Il y a très peu de déchets. (4) Ils peuvent être laissés plus longtemps dans le bol afin que le chat puisse avoir accès à la nourriture même lorsque le propriétaire est absent pendant la journée. Un avantage conséquent pour les propriétaires de chat occupés. De plus (5) ils sont moins chers que les aliments humides en conserve, très intéressant pour les propriétaires ayant un budget serré.

La qualité de la nourriture.

Beaucoup de gens n’ont pas conscience que même les aliments secs de qualité supérieure, exempts de grains et ayant une viande spécifique dans l’ingrédient, ne remplisse pas les besoins en eaux de leur chat. Ils devraient boire plus d’eau pour compenser l’eau très faiblement contenu dans ces aliments secs. Par conséquent, les chats ayant un régime d’aliments secs devraient avoir accès à de l’eau douce en tout temps et en consommer une quantité suffisante. Mais même les chats qui se nourrissent de nourriture humide en ont besoin. Ils peuvent grandement bénéficier de cette consommation d’eau supplémentaire.

LA DIFFICULTÉ DE FAIRE BOIRE SON CHAT

L’eau représente environ 80% de la composition du corps d’un chat. Une bonne consommation est essentielle pour une bonne santé. Les chats doivent boire plus d’eau, en particulier ceux qui ont un régime alimentaire sec. Laisser le bol d’eau de Kitty rempli d’eau en tout temps et il en boira. Cela semble assez simple, n’est-ce pas ? Mais en réalité, faire boire de l’eau a un chat est bien plus compliqué que cela.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, nos chats domestiques ont hérité de cette capacité à ne pas boire de l’eau. De plus, il est de fait qu’une eau en mouvement est instinctivement plus attrayante pour un chat que de l’eau stagnante.

sous-consommation d'eau chez les chats - l'eau qui coule est préféréeUn certain nombre de théories ont été proposées pour expliquer cette raison. Le processus le plus important est le processus évolutif. À l’état sauvage, l’eau en mouvement des rivières est généralement moins polluée que l’eau stagnante des étangs et des flaques d’eau. Par conséquent, les chats qui préféraient instinctivement ne boire que de l’eau en mouvement sont devenus moins malades. Ces chats ont eu de meilleures chances de survivre et donc de transmettre leurs gènes.

Les chats ont également appris que l’eau courante est plus fraîche. De l’eau plus fraiche correspond beaucoup plus à leurs gouts que de l’eau tiède. Les chats, étant des prédateurs, ils possèdent un angle de vision périphérique très élevé. Le but est de mieux détecter les mouvements, réduisant leur attention sur ce qu’il se passe devant eux. De ce fait, les chats ne voient pas très bien l’eau chaude et son inactivité. Ils auront donc du mal à déterminer le niveau de l’eau et vont donc hésiter à boire à partir de sources d’eau stagnante.

LES PROBLÈMES DÉGAGÉS QUAND KITTY NE VEUT PAS BOIRE SON EAU STAGNANTE

Lorsque votre chat ne boit pas l’eau de son bol, il est assez difficile de le forcer à en boire. Le problème est que cela donnera à votre chat une déshydratation à faible niveau au long terme. Encore plus s’il est soumis à une régime d’alimentaire sec. Cette déshydratation augmente le risque de développer certains problèmes principalement liés au système urinaire mais aussi à d’autres organes.

manger seulement des biscuits sèches mène à une sous-consommation d'eau chez les chatsLe système urinaire se compose du rein, des uretères, de la vessie et de l’urètre. Les reins filtrent les déchets et les toxines du sang. Ils régulent le volume des fluides corporels. Ils contrôlent le niveau sanguin de certains produits chimiques et hormones. Les autres organes, collectivement appelés « voies urinaires inférieures », représentent le passage de l’urine. Cette urine transporte les déchets à expulser du corps. Selon le docteur Lisa Pierson, vétérinaire et expert en santé et en nutrition féline, « l’eau qui traverse le système des voies urinaires est le facteur le plus important pour maintenir ce système en bonne santé ».

Ce qui suit est une image simplifiée de ce qui se passe dans le corps du chat, en particulier le système urinaire, lorsqu’il existe une faible consommation d’eau persistante et une déshydratation :

L’urine devient plus concentrée.
Lorsque le corps détecte que la quantité d’eau dans le flux sanguin est insuffisante, elle compense cela en réabsorbant l’eau de l’urine. Cela signifie que, parce que l’eau a été réabsorbée, l’urine devient plus concentrée. Le risque de formation de cristaux urinaires et de pierres augmente avec l’urine concentrée.

Élévation du BUN et des dommages au rein

BUN signifie Blood Urea Nitrogen (Urée sanguine). L’urée est un produit de déchet chimique à partir de la dégradation des protéines dans le corps. Normalement, l’urée est amenée dans les reins par la circulation sanguine. Le rein filtre l’urée et d’autres déchets du sang et les déchets laissent le corps à travers les urines.

Si le chat est déshydraté, son volume sanguin diminue et son sang devient plus épais. Ceci entraînera une circulation sanguine plus lente des organes vers le cœur. Lorsque cela se produit, la quantité de sang que le cœur peut pomper par minute est réduite. Cela affecte l’efficacité du cœur dans l’envoi du sang vers les autres organes du corps. Cela entraîne une baisse du débit sanguin vers les reins, de sorte que le sang n’est pas filtré efficacement. Et donc entraîne une augmentation de la quantité de déchets d’urée restant dans le sang, donc une élévation du BUN.

Des taux toujours élevés de BUN peuvent rendre votre chat fatigué et lent. Cela peut aussi entraîner des vomissements et des ulcères sur la doublure de l’estomac et des gencives. Les toxines accumulées dans le sang et le faible débit sanguin peuvent endommager les organes, y compris les reins. Lorsque la fonction rénale décline, ils ne peuvent pas filtrer correctement les substances toxiques dans le sang.  Ceci augmente encore davantage le BUN et créé un cercle vicieux. Lorsque les déchets restent dans le sang, ils se recyclent vers les différents organes où ils peuvent causer des lésions organiques pouvant être mortelles pour le chat.

Augmentation du risque de formation et de croissance des cristaux et des pierres urinaires

Le Dr Richard Goldstein, ancien membre du corps professoral du Collège de médecine vétérinaire de l’Université Cornell, vétérinaire au Animal Medical Center à New York, aux États-Unis a donné une observation. Il a observé que la formation de cristaux tend à se produire chez les chats domestiques qui ne boivent pas assez d’eau, et donc n’urine pas suffisamment. L’urine est constituée d’eau, de minéraux, de cellules, de protéines et d’autres débris du corps. Si les chats ne reçoivent pas suffisamment d’eau et sont chroniquement déshydratés, ils produisent de l’urine très concentrée de ces minéraux. En particulier les struvites ou autrement dit l’oxalate de calcium. Lorsqu’un seuil de concentration est atteint, les minéraux se précipitent sous forme de cristaux microscopiques. Plus tard, ces cristaux se combinent pour former du sable qui peut accumuler plus de minéraux sur leur surface pour former des urolithes ou des pierres urinaires.

Dans une étude publiée des cliniques vétérinaires de l’Amérique du Nord. Un examen sur des chats ayant une sous hydratation a révélé que 60,4% d’entre eux présentaient un bouchon urétral en cristaux, protéines et autres débris dans l’urine et 11,3% chez les urolithes. De plus, récemment, lors du Congrès de l’Association vétérinaire mondiale des petits animaux de 2016, une étude a révélé une nouvelle étude. La prévalence de l’urolithiase a subi des changements considérables au cours de ces 20 dernières années et qu’elle est associée à l’utilisation de régimes secs commerciaux à très faible teneur en eau.

Les cristaux urinaires.

Les cristaux urinaires sont semblables au sable et irritent la vessie, provoquant une inflammation. Ils peuvent boucher l’urètre provoquant un obstacle au flux d’urine. Le tube qui porte l’urine de la vessie, à travers le pénis, vers l’extérieur du corps. Cette condition présente un problème plus important chez les chats mâles dont l’urètre est plus étroit que la femelle.

Les pierres urinaires irritent également la paroi de la vessie et bloquent le passage de l’urine de la vessie à l’urètre. L’urine devient piégée dans la vessie et recule dans les reins, ce qui entraîne des dommages aux cicatrices et aux reins. Lorsque la fonction rénale est altérée, cela entraîne une augmentation du BUN et de la créatinine. Lorsque l’obstruction de l’urination n’est pas contrôlée, elle risque de devenir une menace pour la vie de nombreux chats.

Maladie de la voie urinaire inférieure féline (FLUTD) et cystite

La sous-consommation d'eau chez les chats mène à des problèmes très graves

FLUTD est un terme utilisé pour décrire un groupe de troubles qui affectent les voies urinaires inférieures (vessie ou urètre) chez les chats en raison de divers facteurs prédisposant. Selon certaines données publiées par la Veterinary Pet Insurance Company dans Veterinary Economics, la FLUTD est la raison la plus courante pour laquelle les propriétaires ont emmené leur chat au bureau vétérinaire.

L’article «Étude épidémiologique des facteurs de risque de la maladie du tractus urinaire inférieur chez les chats» publié dans le Journal de l’American Veterinary Medical Association est interessant. Selon lui, les urolithes représentent 15 à 23% des cas de FLUTD et les infections des voies urinaires bactériennes jusqu’à 22%. D’autres facteurs prédisposant les chats à FLUTD sont le stress, la diminution de la teneur en humidité des aliments et le manque de consommation d’eau pour nettoyer la vessie.

Le trouble le plus fréquent dans le groupe FLUTD est la cystite qui est l’inflammation de la vessie. Le stress est un facteur de risque important dans le développement de la cystite. D’après Walker, et selon une étude intitulée «Enquête épidémiologique sur le syndrome d’urologie féline», publiée dans Journal of Small Animal Practice, le risque augmente avec une diminution de la teneur en eau des aliments et une diminution de la consommation d’eau. L’urine concentrée irrite la muqueuse de la paroi de la vessie qui prédispose le chat à la cystite. Une vessie urinaire enflammée rend difficile et pénible pour un chat d’uriner. L’urine retenue dans la vessie recule vers les reins et cause des dégâts.

Autres problèmes causés par un faible apport chronique en eau et une déshydratation

En plus de provoquer des problèmes dans le système urinaire, ne pas boire suffisamment d’eau peut également provoquer un déséquilibre chronique de l’eau. Et ceci est préjudiciable à long terme. Un manque d’eau affecte également la circulation sanguine négative et compromet l’apport efficace d’oxygène. Mais aussi d’autres nutriments aux différents organes et à la collecte des déchets. La déshydratation chronique affecte également la digestion. Lorsque le corps détecte qu’il manque de l’eau, le gros intestin réabsorbe la majeure partie de l’eau des aliments, résultant à une constipation chronique.

L’IMPORTANCE GLOBALE DE L’EAU

L’importance de l’eau pour le bien-être global de votre chat ne peut être que trop soulignée. Il est nécessaire dans presque tous les processus corporels essentiels à la vie. L’augmentation de la consommation d’eau entraîne une dilution de l’urine qui est bénéfique pour la prévention des maladies des reins et des voies urinaires inférieures. Cela contribue à réduire le risque de formation de cristaux dans l’urine, les bouchons d’urètre et les pierres urinaires. La réduction du stress est essentielle dans la prévention du FLUTD et de la cystite, mais l’augmentation de la consommation d’eau est également essentielle.

sous-consommation d'eau chez les chats - un chat très maladeL’eau rend l’urine plus diluée et augmente la fréquence de la miction, c’est-à-dire la manière dont le corps arrive à «rincer» le système urinaire et à prévenir des infections. L’urine diluée diminue également la capacité des minéraux à se former dans des cristaux, la capacité des bouchons à se former et des pierres à se constituer. Le Dr Richard Goldstein, du Centre médical animal de New York, recommande de s’assurer que votre chat ait toujours accès à de l’eau douce. Qu’il boit suffisament. Le but est simple. Réduire le risque de calculs rénaux.

L’eau potable peut non seulement prévenir les maladies, mais aussi aider à gérer celles déjà existantes. Les chats déjà malades atteints de maladie rénale chronique (CKD) et ayant une perte de fonction rénale au fil du temps peuvent être stabilisés. Il faut minimiser l’accumulation de produits toxiques pour le corps dans le sang grâce à une hydratation adéquate. Une consommation supplémentaire d’eau chez les chats qui ont eu des cristaux urinaires, des bouchons d’urètre et des pierres urinaires peut également aider à prévenir sa récurrence.

COMMENT POUSSER VOTRE CHAT À BOIRE PLUS D’EAU : LA FONTAINE À EAU!

Avec tout ce qui a été dit au sujet de l’importance de l’eau, nous proposons une solution à ce problème de sous-consommation. Le chat est l’une des créatures les plus compliqué, à toujours avoir besoin de choses très particulière à son environnement. Un bol d’eau plate n’est tout simplement pas assez pour eux. Une façon d’encourager un chat à boire plus d’eau et de lui fournir une source fraiche et en simulant cet effet de ruisseau. Que votre chat soit sous un régime alimentaire sec ou humide, il bénéficiera grandement de cette eau supplémentaire. Une des meilleures choses que vous pouvez faire pour votre chat est de lui offrir une fontaine pour l’inciter à boire davantage. C’est un investissement digne pour le bien-être de votre chat. Profitez de notre fontaine à eau pour chat en céramique!

Comments 1

  1. Mes chats sont très souvent autour de la fontaine à eau, ils apprécient son côté ludique avec le jet , les fontaines et le bruit de l’eau qui coule. L’eau n’est pas stagnante et mes chats restent longtemps pour boire de l’eau fraîche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *