Le langage des chats pour se communiquer entre eux

Comment comprendre le langage des chats ?

Typiquement comme les êtres humains, les chats aussi ont des caractères et des comportements différents. Il est important de comprendre leurs réactions afin de bien réagir face aux petites et grosses bêtises de votre animal.

Miaou, sec et bref, que veut-il dire avec ce langage des chats étrange, parfois énigmatique et incompréhensible pour l’homme. En fait, pour communiquer, le chat utilise trois langages vocalises ou encore gestuelle. De nombreux signes peuvent vous donner des indices sur ce que pense votre compagnon et sur son humeur.

Langage corporel et gestuel

Il faut savoir que ces animaux communiquent en permanence avec un langage corporel complet et explicite. Les postures et les attitudes de cette bête traduisent ses émotions, ses humeurs et ses intentions. Pour communiquer, le chat utilise différentes positions de queue et d’oreilles. La forme des yeux et la position des oreilles de votre chat sont des indicateurs précis sur ce qu’il veut exprimer. Les oreilles dressées vers l’avant sont un signe d’intérêt et d’excitation. Ainsi, lorsque les pupilles de votre compagnon ont leur taille normale, non dilatées, cela signifie qu’il est content. Il cligne des yeux avec les oreilles toujours tendues vers l’avant. Votre chat vous montrera sa joie et son épanouissement. Le langage des chats s’exprime également avec la queue du chaton, qui exprime également des sentiments variés. Lorsqu’il est détendu, celle-ci sera haute ou légèrement courbée en avant. Par contre, si elle se balance, l’animal veut montrer de l’intérêt face à un objet ou un autre animal. Lorsque sa queue est touffue et rigide, votre chat est terrifié, tandis que lorsqu’elle est enroulée autour de lui, votre compagnon fera preuve d’inquiétude. En plus, quand il est effrayé, il bougera soit très lentement, soit très rapidement. Sa queue sera gonflée ou cachée sous son corps afin de se recroqueviller.

Les miaulements

La vie sexuelle de ces bêtes est chiffrée par des miaulements bien connus. Pour exprimer leur désir sexuel, les chats lancent cris associés à une posture typique. La chatte en chaleurs a un miaulement très long, traînant, et répétitif. Chez le chat mâle, un miaulement rauque, associé à des borborygmes et à des sortes de hurlements est un appel sexuel destiné aux femelles et une menace pour les mâles environnants qui voudraient s’avancer sur son territoire. Par ailleurs, la fréquence et l’intensité des miaulements peuvent varier selon plusieurs facteurs : d’une race à l’autre, avec l’âge de votre chat, avec l’endroit où il vit et ses éventuels compagnons, et bien sûr avec son humeur. La colère ou la peur, chaque chat utilisera un miaulement différent à l’intensité variable. Il est conseillé de d’y prêter une attention particulière. Lorsqu’il a faim un chat réclame son besoin en miaulant. Les miaulements peuvent être particulièrement insistants. Votre animal ne s’arrêtera pas de crier jusqu’à vous lui donnez de la nourriture.

Le marquage de territoire

Le chat est un animal fidèle à l’endroit plus qu’à la personne. Afin de le préserver de l’intrusion par des indésirables, l’animal marque sa propriété en déposant son odeur de différentes manières. C’est le langage des chats plus particulier. Le chat s’approche d’un support vertical (un rideau, une porte ou un coin de mur), puis il se retourne et émet un petit jet d’urines horizontal sur la zone à marquer. En outre, le griffage de certains arbres, des coins de votre canapé ou de vos meubles, semble être un véritable signal visuel pour votre chat, avec, bien sûr, une composante olfactive. Cela lui permet tout simplement de signaler que vous (ou tout être) est sur son territoire. Par ailleurs, lorsque le chat est satisfait et détendu, il marque son territoire par des frottements. En se frottant sur l’objet en question, il dépose des sécrétions laissées par les glandes situées sur son museau. Certes, les chats ne comprennent pas notre langage, hormis certains mots. En revanche, ces êtres sont très sensibles aux attitudes. Votre chat peut comprendre ce que vous ressentez que ce soit de la joie ou de la peine. Pour conclure, la clé d’une bonne relation avec votre chat est d’apprendre à reconnaître ces émotions et d’y répondre lorsque cela est nécessaire et de comprendre le langage des chats. Prenez donc l’habitude d’observer la posture générale, mais aussi l’expression de la face, la dilatation des pupilles et le mouvement de la queue avant de vous forger une opinion.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *